DE MULTIPLES UNIVERS

 

 

DES PHYSICIENS VEULENT PROUVER

L'EXISTENCE DE MULTIPLES UNIVERS

 

Notre Univers, si vaste soit-il, serait un parmi d'autres, et tous flotteraient dans un "multivers". Cette hypothèse a été lancée voilà plus d'un demi-siècle et divise le monde scientifique. Mais des physiciens viennent d'établir une carte des irrégularités de notre Univers qui témoigneraient de collisions inter-univers.

Une équipe internationale estime avoir découvert un premier moyen de prouver l'existence d'autres univers que le nôtre, flottant de concert dans un "multivers". Les physiciens de Imperial College of London et du Perimeter Institute for Theoretical Physics ont mis au point un algorithme informatique capable de traquer les irrégularités de "l'univers observable" à partir de la carte du fond diffus cosmologique (Cosmic Microwave Background ou CMB). Cette dernière est réalisée par le Wilkinson Microwave Anisotrope Probe (WMAP), un satellite de la NASA dont la mission consiste à effectuer un relevé cartographique de notre Univers.

"Les scientifiques ont suspecté pendant un temps qu'il pouvait y avoir d'autres univers. Ils pensaient aussi que cette théorie était invérifiable", déclare le physicient Matthew Johnson du Perimeter Institute, co-auteur de l'étude publiée en juillet dans Physical Review Letters. "Nous possédons maintenant un moyen de repérer les signaux prédits de la théorie. De cette manière, nous sommes capables de tester nos hypothèses. C'est incroyable!"

Jusqu'ici, l'algorithme développé à partir des mesures du WMAP a permis de détecter quinze "impacts" intéressants, dont quatre très prometteurs pour la recherche. Mais la CBM reste encore trop imprécise pour repérer les indicateurs de collisions inter-univers. Les données du satellite Planck, de l'Agence spatiale européenne (Esa), lancé en 2009, promettent d'être beaucoup plus détaillées que celles du WMAP. Ces mesures devraient nous parvenir d'ici 2013 et la résolution de la nouvelle carte du fond diffus cosmologique sera trois fois supérieure à celle de la carte actuelle.

Les irrégularités de matières dans notre Univers (température plus froide ou plus chaude, etc.) seraient dues à des collisions inter-univers. L'impact en résultant produirait une marque en forme de disque, comme lorsque deux ballons de plage se heurtent l'un à l'autre. Quant au multivers qui englobe toutes ces bulles, il aurait grandi si vite que les univers le composant auraient été éloignés peu de temps après leur création.


Sources : National Geographic US, , publié le 9/08/11 par Dave Mosher / France Inter
Photo : NASA

 

-Personnellement "j'adhère" à cette théorie qui pourrait être l'explication à pas mal de phénomènes-

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

© La Vérité est Ici 2011-2013 

Déclaration universelle des Droits de l'Homme - Article 19 -

"Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit."


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×