LE SOLEIL EN HIBERNATION ?

 

 

SOLEIL : UNE LONGUE PÉRIODE D'HIBERNATION À VENIR...?!

 

 

Le Soleil devrait connaître une longue période inhabituelle de très faible activité, selon trois recherches dévoilées mardi 9 août 2011 aux États-Unis, ce qui pourrait affecter le climat terrestre.

Des astronomes américains ont observé une diminution des tâches solaires (indicateur de l'activité magnétique) et un ralentissement de l'activité près des pôles :  des signes que le Soleil s'achemine vers une période prolongée de calme plat.

Alors que le cycle actuel du Soleil, le 24è débuté en 2008, commence à accélérer son activité vers un maximum qui se mesure en nombre de tâches, des recherches sur l'activité intérieure de l'astre, de sa surface visible et de sa couronne laissent penser que le prochain cycle pourrait être inhabituellement calme, voire ne pas se produire du tout, selon des scientifiques du Laboratoire National Américain d'Observation Solaire (National Solar Observatory) et de l'Air Force Research Laboratory.

"Si nous ne nous sommes pas trompés, le cycle actuel pourrait être le dernier d'activité solaire maximum que nous verrons avant plusieurs décennies", souligne Frank Hill, directeur adjoint du NSO, en commentant les résultats de ces recherches. Il est le principal auteur de l'une d'elles.

Qualifiant ce phénomène de "très inhabituel et d'inattendu", l'astronome a estimé que cela "affecterait un grand nombre de choses,  de l'exploration spatiale au climat terrestre".

Ainsi, dans le passé, une faible activité magnétique solaire prolongée a coïncidé avec des glaciations sur notre planète. Pendant ces périodes, l'atmosphère terrestre se refroidit et se contracte ; cependant, il y a aussi moins de tempêtes magnétiques près des pôles (aurores boréales), des phénomènes qui peuvent perturber les systèmes de communication terrestres.

"Le fait que trois observations totalement différentes du Soleil pointent dans la même direction est une solide indication que le cycle des tâches solaires pourrait s'acheminer vers une hibernation" ajoute Frank Hill.

Les résultats de ces études ont été dévoilées à la conférence annuelle de la division de physique solaire de l'American Astronomical Society, réunie cette semaine à l'Université du Nouveau-Mexique (sud-ouest).

Le nombre de tâches solaires et d'autres manifestations du Soleil s'accroît et retombe tous les onze ans environ (durée d'un cycle), ce qui correspond à la moitié de la période à la fin de laquelle les pôles magnétiques s'inversent.

La première question est celle de savoir si ce ralentisssement de l'activité solaire présage d'un second "Minimum de Maunder", une période de 70 ans de 1645 à 1715 sans aucune tâche solaire et durant laquelle l'Europe a connu un petit âge glaciaire.

Matt Penn et William Livingston de l'Université Cornell (New-York) ont constaté une tendance à long terme d'affaiblissement des tâches solaires et prédisent que les éruptions dans le champ magnétique du Soleil lors du prochain cycle seront si faibles que très peu de tâches se formeront, voire aucune.

Ces tâches résultent d'éruptions de flux magnétiques intenses provenant de l'intérieur du Soleil et qui empêchent des gaz moins chauds en surface d'y retourner. Pour qu'une tâche se forme, le champ magnétique solaire doit avoir une force allant de 2500 à 3500 gauss (unité de mesure électromagnétique) et un minimum de 1500 gauss est nécessaire.

En comparaison, la force du champ magnétique terrestre est inférieure à 1 gauss à la surface.

Analysant les données sur les tâches solaires depuis plus de 13 ans récoltées avec le télescope McMath-Pierce à Kitt Peak en Arizona, les deux chercheurs ont calculé que la force moyenne du champ magnétique du Soleil a diminué d'environ 50 gauss par an durant les 23è et 24è cycles.

Source : cyberpresse..ca

 

L'excellent film :"SUNSHINE"

 

 

Signalons que nous parlons bien du prochain cycle qui pourrait être inhabituellement calme, voire ne pas se produire du tout, donc le 25è.

Mais actuellement, dans le 24è cycle, notre Soleil augmente ses éruptions dans le champ magnétique et atteindra son pic maximum d'activité fin 2012, ce qui, rappelons-le, inquiétait et inquiète toujours les spécialistes.

De plus, chose étonnante et encore inexpliquée, les rayons cosmiques sont plus intenses qu'ils ne l'ont jamais été depuis le début de l'ère spatiale. C'est ce que démontrent les mesures de ACE, un engin lancé en 1997.

Depuis son poste d'observation, Ace voit l'énergie du rayonnement cosmique augmenter presque linéairement depuis le début des années 2000 et, surtout, continuer à augmenter depuis 2008.

Or, ce flot de particules cosmiques aurait dû s'apaiser à cette date du fait de la reprise de l'activité solaire. Le Soleil, en effet, nous protège de ce rayonnement par le champ magnétique géant qu'il fait régner autour du système solaire, dans l'héliosphère. Les particules venues du cosmos sont ainsi dérivées ou ralenties.

Plus important encore, une super brèche dans le champ magnétique terrestre laisse passer les vents solaires !

Cette brèche est 10 X plus large que tout ce que les scientifiques avaient pu imaginer jusqu'à présent, et les vents solaires s'y engouffrent pour "charger" la magnétosphère de puissantes tempêtes géomagnétiques.

Mais cette brèche n'est pas en soi ce qu'il y a de plus étrange ; les chercheurs sont stupéfaits de découvrir sa forme inhabituelle qui remet en cause les idées reçues sur la physique de l'espace ! À tel point, que pour les physiciens, c'est comme s'ils apprenaient que le Soleil se lève maintenant à l'ouest !

Même si pourtant le 24è cycle a démarré avec un certain retard, et que le calme du Soleil inquiétait alors, car il était plongé dans une longue léthargie comme il n'en avait pas connu depuis 1913 ! Pourtant, là, en ce moment, il est bien réveillé. Au point que, tout récemment une éruption d'une intensité inhabituelle a eu lieu le 7 juin dernier, et aucune éruption solaire de magnitude similaire n'avait été observée depuis 2006, selon la Météorologie nationale américaine (NWS).

Source et vidéo de l'éruption :

http://www.sudouest.fr/2011/06/08/une-eruption-solaire-pourrait-perturber-les-telephones-mobiles-ce-soir-420719-4725.php


Que nous réserve notre Étoile, le meilleur ou le pire ?

L'avenir nous le dira...

 

 

 


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

© La Vérité est Ici 2011-2013 

Déclaration universelle des Droits de l'Homme - Article 19 -

"Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit."


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×