LES DANGERS DU BISPHENOL

MAJ 05/08/13 

Suite au rapport "Dirty Laundry 2" de Greenpeace dénonçant des subsances nuisibles à la fertilité dans les vêtements de 14 grandes marques,(les marques Puma et Nike se sont engagées à éliminer toute substance chimique toxique d'ici à 2020 ô_O ,on a reparlé du bisphénol A. 

En août dernier, dans un courrier adressé aux groupes Carrefour et Casino, le député Gérard Bapt s'inquiète de la présence de bisphénol S, utilisé comme substitut au bisphénol A sur les tickets de caisse. L'information, révélée par Radio Suisse Romande, n'a pas manqué de faire réagir.

Malgré le fait que sur ce site circulent principalement ,des informations autour des phénomènes étranges et inexpliqués, je voulais traiter d'un danger que nous cotoyons tous les jours, d'un  véritable scandale. Mieux vaut connaître les dangers pour éviter de s'empoisonner à petit feu...

Le BPA est un perturbateur endocrinien qui passe la barrière cutanée et est soupçonné d'augmenter les risques de stérilité, de cancer du sein ou de la prostate. Le BPS serait encore plus persistant dans l'environnement que le bisphénol A. LE BPA, le BPS et le BPF sont présents dans l'eau de mer et ne sont pas particulièrement biodégradables. Le BPA est suspecté d'engendrer des troubles de la fertilité, des malformations foetales, des pubertés précoces, des cancers...

Sous l'effet de la chaleur ou au contact d'un corps gras, ils migrent dans les aliments et on en retrouve dans 95 % des échantillons d'urine. En 2010, le BPA a été interdit dans les biberons, c'est un début mais il y a encore les intérieurs plastifiés des boites de lait en poudre, sur les couvercles des petits pots, les parois de boites de conserve...Consommez vos boites rapidement, réchauffez vos aliments dans un plat en verre, n'abusez pas des récipients en silicone à la mode, on ne sait pas gros choses en ce qui les concerne...

Le BPA se trouve dans nombre de produits de la vie quotidienne : biberons, canettes, bouteilles d'eau, conserves, tickets de caisse,barquette surgelée,... et pénètre dans l'organisme par la peau. Concernant les tickets de caisse, le BPA entre directement dans la peau, ce qui n'est pas le cas pour les emballages. Daniel Morel de la CFDT conseille d'apprendre quelques gestes simples au quotidien, comme "faire réchauffer un plat préparé en le sortant de la barquette", ce qui évite la prolifération du BPA dans les aliments. Le BPA présent dans les tickets de caisse l'est aussi dans les reçus de carte bleue.

Le BPS, de la même famille fait actuellement parler de lui car également toxique pour l'Homme et son environnement. Ce dernier a fait l'objet de nombreuses études mettant en évidence sa toxicité notamment pour les femmes enceintes. Le BPS est resté dans l'ombre. Profitant du manque de notoriété et d'exposition médiatique du BPS, les marques de distribution évoquées plus haut ont remplacé le BPA par le BPS dans la composition de l'encre destinée à l'impression des tickets de caisse. Echange qui n'a pas échappé aux journalistes de la Radio Suisse Romande.

 Que sait-on du BPS exactement ? Globalement, pas grand-chose, mais assez pour savoir qu'il ne devrait pas être manipulé sans protection, tout comme son frère le BPA. Dès 1936, une étude publiée dans Nature montrait que le BPS était, à l'instar des autres bisphénols, un perturbateur endocrinien. Peu de travaux ont ensuite été réalisés jusqu'aux années 2000 mais une étude de 2002 menée par des chercheurs japonais avait confirmé leur nocivité.

Le nocivité pour l'homme est une chose, celle pour l'environnement en est une autre. Une étude japonaise de 2009 conduite par Erica Dansl et ses collègues de l'Université d'Osaka, permet d'en savoir un peu plus sur la dégradation des différents bisphénols A, S et F. Le bisphénol S est celui qui se dégrade le moins dans l'eau de mer. Pire, aucun signe de dégradation n'a été observé pour cette molécule.

 

 

 

ATTENTION : Le triclosan (un antibactérien) présent dans de nombreux produits d’hygiène comme le savon liquide, le dentifrice, le produit vaisselle ou le déodorant serait dangereux. Lire ICI

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 05/08/2013

© La Vérité est Ici 2011-2013 

Déclaration universelle des Droits de l'Homme - Article 19 -

"Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit."


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×