L' hôtel Baker

 

 

THE BAKER HOTEL

 

L'histoire que je suis sur le point de vous raconter est de loin l'expérience la plus effrayante que j'ai jamais eue. Je suis une fan des histoires de fantômes depuis longtemps, mais jamais je n'aurais cru avoir la chance de me trouver dans l'un des endroits les plus hantés des Etats-Unis.

L'hôtel Baker est bien connu des chasseurs de fantômes américains. C'est un hôtel de 13 étages qui a été construit aux environs de 1900, dans l'actuelle petite ville de Mineral Wells, au Texas.

L'hôtel était un centre de thalassothérapie, en raison de la présence dans les environs d'une source d'eau aux vertus curatives.
Il a hébergé beaucoup de gens, de Bonnie et Clyde à Judy Garland et Clark Gable. Les Marx Brothers y avaient même une suite attitrée car ils y allaient souvent. Une rumeur dit même que JFK et Marilyn Monroe ont eu des rendez-vous galants là-bas.

Gardez à l'esprit, pour la suite de l'histoire, que les eaux thermales étaient supposées curatives et qu'elles étaient largement prescrites par les médecins.
Donc, des personnes très malades ont circulé dans l'hôtel Baker pour tenter d'aller mieux mais beaucoup y sont morts. Quand la médecine à commencer à douter de la valeur des eaux thermales, l'hôtel a fait faillite (dans les années 70) et a été condamné à l'abandon.

À un moment, un groupe historique local a créé une "visite spécial fantômes" dans l'hôtel abandonné : elle comprenait la visite depuis le sous-sol jusqu'au dernier étage et une nuit libre dans l'hôtel. Mon copain et quelques amis (9 au total) décidèrent de faire cette visite. Nous étions le dernier groupe de touristes à aller dans la construction (les personnages officiels de la ville ayant décidé de la raser et de faire un parking sur son emplacement).

Quand nous sommes entrés dans l'hôtel (en passant par une porte située sur le côté, les énormes portes d'entrée en bois étant solidement fermées- détail important pour la suite), nous avons immédiatement été accueillis par une chute de la température d'au moins 20 degrés F.
Le grand hall d'entrée, avec d'énormes voûtes de marbre et des dorures écaillées amenait immédiatement à l'esprit l'image de l'hôtel que l'on voit dans le film "The Shinning". L'endroit entier baignait dans une atmosphère inquiétante qu'aucun d'entre nous ne  pouvait dissiper. Nous n'avions plus vraiment envie de parler.

Pour abréger l'histoire, disons que nous avons visité la constructions du premier au dernier étage (avec seulement des lampes de poche pour éclairer le chemin, car il n'y avait pas d'électricité). Chaque étage avait une odeur différente, une température ou une ambiance différente. Chaque étage avait une histoire. Je pourrais vous parler de toutes les histoires de fantômes dont le guide de la visite a été témoin, de tout ce qui s'est passé là-bas, mais ce serait trop long. Je vais seulement vous raconter ce qui est arrivé à moi et à mon groupe.

La première chose s'est produite pendant la visite : j'étais déjà très tendue. L'endroit était tellement inquiétant, les "vibrations" liées à l'histoire de cet endroit semblaient ressortir de tout. Je pouvais seulement sentir çà.
Nous sommes allés vers la cuisine et, franchement, je ne voulais pas y entrer. Quelque chose me retenait. Quand je suis enfin entrée, j'étais terrifiée. Les énormes tables de préparation étaient toujours là, avec des toiles d'araignée et couvertes de poussière. Les énormes réfrigérateurs étaient rouillés depuis des lustres. Il y avait un vieil appareil à cuisson du pain, et le guide nous a montré les bosses qu'il y avait dessus : on aurait dit que quelqu'un avait été enfermé dedans et avait donné des coups pour sortir. Il y avait un trou de balle de révolver sur le dessus de l'appareil, comm si quelqu'un avait voulu faire taire la personne qui était à l'intérieur.

Le guide nous a alors raconté l'histoire de la cuisine. Apparemment, un cuisinier avait une liaison avec une serveuse. Ils se sont disputés là et elle a menacé de raconter leur liaison à sa femme. La dispute était violente et il lui a donné plusieurs coups de couteau de boucher. J'ai pensé que celà expliquait les mauvaises vibrations que je sentais.
Le guide nous a conduit jusqu'au garde-manger qui était juste à côté et nous sommes entrés dedans. Encore une fois, j'ai ressenti cette forte envie de ne pas y entrer. Une fois dedans, le guide était en train de nous raconter l'histoire du garde-manger, lorsque j'ai entendu quelque chose. Çà ressemblait à quelque chose entre un chuchotement et une voix de femme... "Partez!". Le message était clair. J'ai coupé la parole au guide... "Vous avez entendu çà ?" Une autre fille se tourna vers moi avec des yeux ronds, "vous l'avez entendu aussi ? quelqu'un a dit de partir".
Le guide avait aussi les yeux ronds de surprise. Il nous a dit qu'il avait déjà entendu la même chose à cet endroit auparavant. "On dit que c'est ici que le cuisinier l'a tuée". Nous sommes partis rapidement.

L'histoire suivante est arrivée plus tard dans la nuit. Notre groupe était seul, blotti dans des sacs de couchage, effrayé en fait à l'idée de dormir. Comme il n'y avait pas d'électricité, nous avions allumé des bougies partout dans la pièce. La pièce dans laquelle nous nous trouvions était en réalité un des bureaux de l'hôtel. Il était situé au second étage. Un côté avait des portes-fenêtres qui s'ouvraient sur une grande salle de bal en contrebas. L'autre côté était ouvert et montrait le hall et l'entrée. Il était à peu près 4 heures du matin et finalement tout le monde avait réussi à s'endormir.
Mon copain et moi chuchotions entre nous à demi endormis lorsque nous avons entendu des voix à l'étage en dessous venant de la salle de bal ou du foyer. Elles semblaient venir de nulle part, doucement tout d'abord, puis s'amplifiant. C'était un homme et une femme qui se disputaient.
L'homme avait l'air âgé et avait la voix d'un fumeur. Il toussait et gémissait, "Margaret!". La femme a commencé à pleurer tout en criant. Les deux voix semblaient démodées, d'une autre époque. La femme s'était finalement mise à hurler.
Mon  copain et moi avons d'abord sursautés, puis nous nous sommes agrippés l'un à l'autre, terrifiés. Puis, il s'est levé, alors que je lui disais de revenir près demoi. Il a commencé à dire à tout le monde de se réveiller : "Nous avons des visiteurs!".
Tous les autres se sont levés, endormis tout d'abord, puis complètement réveillés, après avoir entendu ce qui se passait.
Mon copain, courageux, (ou stupide) a couru dehors pour voir ce qui se passait dans le hall, puis dans la grande salle de bal. Il est revenu en disant qu'il n'avait rien vu.
Finalement, au bout de 5 minutes, nous avons entendu deux grands bruits dans le hall, comme si les lourdes portes d'entrée avaient claquées en se refermant (elles étaient bien verrouillées, vous vous souvenez ?). Les voix étaient parties. Il était difficile de retourner se coucher après çà...
Le matin nous avons regardé, mais en bas rien ne semblait déplacé et sûrement pas les portes d'entrée. Certains du groupe ont dit qu'ils avaient entendu le claquement des portes résonner à travers le bâtiment toute la nuit.
Alors voilà mon expérience de cette nuit passée dans un hôtel hanté. Je n'ai rien vu, mais j'ai vraiment tout entendu !

 

Témoignage de D. Campbell, USA

NOTE : 20 degrés Fareinheit correspondent à 6 degrés Celcius environ.

 L'HOTEL OVERLOOK DE L'EXCELLENT "THE SHINNING"

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

© La Vérité est Ici 2011-2013 

Déclaration universelle des Droits de l'Homme - Article 19 -

"Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit."


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site