Le Dieu DAGON

 

DAGON, Dieu des Philistins

 

Dagon, forme ancienne Dagan, est un important dieu des populations sémitiques du Nord-Ouest. Il est le dieu des semences et de l'agriculture et fut révéré par les anciens Amorrites, les habitants d'Ebla, d'Ougarit, it fut l'un des dieux principaux des Philistins. Très tardivement dans son histoire, à partir du IVè siècle après J-C., on le trouve représenté sous la forme d'un poisson (dag en hébreu).

Dagon dans la Bible

La Bible mentionne la présence de statues de Dagon dans le camp des Philistins (principal ennemi du peuple hébreu à l'époque des Juges). L'histoire se passe suite à la prise par les Philistins de l'Arche d'Alliance.

"Les Philistins prirent l'Arche de Dieu, et ils la transportèrent d'Ében Ézer à Asdod. Après s'être emparés de l'Arche de Dieu, les Philistins la firent entrer dans la maison de Dagon et la placèrent à côté de Dagon. Le lendemain, les Asdodiens, qui s'étaient levés de bon matin, trouvèrent Dagon étendu la face contre terre, devant l'Arche de l'Éternel. Ils prirent Dagon et le remirent à sa place. Le lendemain encore, s'étant levés de bon matin, ils trouvèrent Dagon étendu la face contre terre, devant l'Arche de l'Éternel, la tête de Dagon et ses deux mains étaient abattues sur le seuil, il ne lui restait que le tronc. C'est pourquoi, jusqu'à ce jour, les prêtres de Dagon et tous ceux qui entrent dans la maison de Dagon à Asdod ne marchent point sur le seuil".- La Bible, Livre de Samuel, chapitre 5, versets 1 à 5.

source: wikipédia

 

 

Dagon, un démon biblique

 

 

Il apparaît que ce démon, dont une certaine démonologie aussi populaire que fantasque a fait le boulanger et le grand panetier de la Cour infernale, est, en fait, à l'origine, un dieu agraire phénicien, un dieu de la fertilité qui fut adoré des Philistins, raison pour laquelle, vraisemblablement, certains souhaitent encore l'invoquer, fut-ce après sa diabolisation par le judéo-christianisme, pour tout ce qui a trait à l'agriculture.

Dans la Bible, Dagôn est crédité de la victoire sur Samson. "Notre dieu a livré entre nos mains, Samson, notre ennemi (Jérusalem)

Source : Eric Timmermans


Dagon, Sirène mâle ?

Dagôn semble avoir été le chef du panthéon : c'est dans son temple, à Gaza ou à Ashdod que les Philistins déposent les armes et la tête de Saül, apèrs leur victoire sur les Israélites. Jusquà une date récente, l'étymologie de son nom avait justifié de se le représenter comme une sorte de sirène mâle : un homme à queue de poisson : dâg, en hébreu, siginifie en effet "poisson"! Mais jamais on n'avait pu produire une preuve archéologique d'un tel personnage !

Le mystère est maintenat levé : ce nom correspond de toute évidence à celui de Dâgân, le dieu du blé, très souvent mentionné dans les textes de Mari, grande ville située à la frontière de la Syrie au XVIIIè siècle av. J-C. Bien connu à Ugarit, sur la côte syrienne, il a son temple tout près de celui de Bâal (XIVè-XIIIe s. av. J-C). Sa présence en Palestine même est aurri assuré par le don de Bet-Dâgon donné à des lieux au sud du pays comme au nord.

Les Philistins ont donc adopté un dieu local, protecteur du blé, une denrée si importante pour la survivance humaine et animale ; seule la prononciation de son nom subit une légère modification.

Comment Dagôn était-il représenté ? Deux textes pourraient apporter une réponse : le récit de la mort de Samson écrasé sous les débris du temple du dieu à Gaza (Juges 16), mais le texte ne dit mot de la statue ! Par contre, en 1 Samuel 5,2-4, quand les Philistins introduisent l'Arche de Yahweh dans le temple de Dagôn, à Ashod, ils la placent à côté de la statue. " Le lendemain (...) voici que Dagôn était tombé à terre devant elle, devant l'Arche du Seigneur. (...) La tête de Dagôn est ses deux mains, coupées, se trouvaient sur le seuil". Cette fois, la statue est présente, mais on est encore loin d'une description précise. L'archéologie de Syrie ne nous renseigne pas davantage.

 

Source : interbible.com -Guy Couturier, Professeur à l'Université de Montréal,

1 vote. Moyenne 3.50 sur 5.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 02/08/2013

© La Vérité est Ici 2011-2013 

Déclaration universelle des Droits de l'Homme - Article 19 -

"Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit."


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×