Les mystérieuses créatures ailées : des légendes ?

 

 

creature-ailc3a9e.jpg


 




Existe-t-il des créatures volantes que nous ne pouvons toujours pas identifier ?


Depuis toujours, on rapporte d’étranges créatures ailées parcourant le ciel et parfois nos villes. Plusieurs noms nous viennent à l’esprit comme le Diable de Jersey, le Thunderbird d’Arizona, le Mothman et le célèbre Oiseau Roc. Ces créatures ailées ne sont peut-être que légendes, mais toujours est-il que de nombreux témoins affirment les avoir aperçues. 

 



Le Thunderbird


pterosaur-3-lg-1-1.jpg

 

  

 

En 1890, deux ranchers qui chevauchaient dans le désert, ont rencontré un monstre ailé qui ressemblait à un alligator, avec une queue très longue et des ailes immenses. Ils lui firent la chasse et finirent par l’abattre. Ses ailes avaient une envergure de 49 mètres et son corps en faisait 28 mètres. Dans cette région de Tombstone (Arizona), plusieurs témoins affirmaient avoir déjà aperçu cette créature et une aurait même été photographiée en 1886. On ne sait malheureusement pas ce qui est arrivé de cette photo ni de la carcasse de la bête. 

Plusieurs affirmèrent avoir vu cette créature. Un ptérosaure ?pterosaur-civil-war-1.jpg

 

 

Le Diable de Jersey


diable-de-jersey2.jpg


En 1909, dans l’état du New Jersey. Le "Diable de Jersey" fit beaucoup parler de lui. On croyait que son nid était situé dans une région isolée du Sud-est de l’état, dans les Pine Barrens.

Tout commença le 17 Janvier 1909 quand il fut aperçu dans pas moins de trente villes différentes. Le premier à l’apercevoir fut John McOwen qui entendit des bruits bizarres un matin. Il se leva pour regarder à sa fenêtre et aperçut cette sorte d’aigle de grande envergure qui sautillait sur les rives du canal. Le témoignage du Policier James Sackville fut identique : une créature ailée qui sautillait comme un oiseau, une tête inquiétante et des cris effrayants. Le policier fit feu mais la créature s’enfuit sans blessure apparente. Un autre témoin, un receveur des postes, se trouva assez proche de la créature pour en faire une bonne description :

 

"Il avait une tête ressemblant à celle d’un bélier et un long cou. Les ailes étaient longues et minces et les pattes de derrière étaient plus longues que celle de devant. Il poussa un cri lugubre qui me fit frissonner."

Dans les semaines qui suivirent, les apparitions se multiplièrent, des photographes arrivèrent de partout pour tenter de le capturer sur pellicule alors que des chasseurs se lancèrent sur les traces de cette "chose".

Après une dernière apparition qui eu lieu le 22 janvier 

 

une-personne-raconte-avoir-rencontre-le-diable-de-jersey-15195-w460-1.jpg

 … le diable de Jersey disparut pour de bon et on ne le revit jamais.

 

 diable-de-jersey-1.jpg


 


Une légende :


On raconte que le diable de Jersey serait en fait le 13e enfant d’une sorcière qui avait déclaré après avoir accouché de son 12e enfant : "Si j’ai encore un autre enfant, ça sera le diable". Né comme humain quelconque, la créature se serait peu à peu métamorphosée après sa naissance, tuant la sage femme et s’envolant ensuite par la cheminée.

 



Le Mothman ou l’homme-papillon


moth1-1.jpg

 

N’oublions pas non plus la fameuse légende de l’homme papillon ("Mothman") qui terrifia les habitant de Point Pleasant en Virginie en 1966. Voici un témoignage d’une jeune conductrice qui reconduisait son père à la ville voisine.

"De loin, j’aperçus la silhouette au milieu de la route. ça ressemblait à une sorte d’homme oiseau. Comme la voiture approchait, il remua les épaules et déplia de ailes d’une telle envergure que je ne voyais plus rien de la route. Puis il s’envola, disparaissant en l’espace de quelques secondes."

 

creatures-ailees-1.png

Représentation du Mothman
                                                             

Après de nombreux témoignages, la description suivante en fut faite. Il faisait dans les 2 mètres, de couleur grise ou brune et de forme humaine mais sans bras ni tête. Ses inquiétants yeux rouges semblaient être au niveau des épaules. Les ailes atteignaient une envergure de 3 mètres. La plupart des apparitions eurent lieu en novembre et en décembre 1966. Quand un pont céda sous le poids des voitures à Point Pleasant, étrangement, ces apparitions cessèrent. (Si cette histoire vous intéresse je vous recommande le film "la prophétie des ombres" -pour ceux qui ne connaîtraient pas-).

 

L’Oiseau Roc


oiseauroc-1.jpg

 

 

 

Dans le passé, les autochtones affirmaient qu’un oiseau géant (le roc) emportait leur bétail dans ses serres. Les indiens Haïdas, tribu de la côte nord-ouest des Etats-Unis, croyaient que les oiseaux géants étaient des esprits humains réincarnés. Un oiseau géant légendaire aurait terrorisé les ancêtres des indiens de l’illinois.

Son oeuf est aussi gros qu’ un rocher. L’existence de cet oiseau mythique est attestée à Madagascar, dans les Comores et à Mogadiscio.
Si elle n’ est pas totalement éteinte, l’ éspèce des oiseaux rocs est en voie de disparition. Selon la Société de cryptozoologie de Londres, les derniers spécimens encore vivants se réduiraient à quelques couples encore aptes à la reproduction, isolés dans le massif de Tsaratanana, à Madagascar.

 

 On n’a jamais rencontré plus grand oiseau que l’oiseau-roc ou rokh de Madagascar et de l’Océan Indien : ses ailes déployées mesurent 15m. Le célèbre voyageur Marco Polo affirmait " l’oiseau-roc est si fort qu’il peut soulever un éléphant!"

oiseau-roc2-1.jpg

On a même vu certains rokhs en transporter un dans chaque serre ! Ils survolent les montagnes, jettent les éléphants contre les rochers puis se posent pour les dévorer.

 

Autres cas


En 1960, dans une forêt californienne, deux témoins aperçurent ce qu’ils décrivirent comme un Ptérodactyle. Il traversa la route devant leur voiture et disparut dans un ravin. D’autres témoins affirmèrent avoir vu cette créature.

 

1976, Texas. Deux enfants affirmèrent avoir vu un oiseau de 1.50 mètre de haut. De couleur noire avec de grand yeux rouges, de larges épaules, une tête de chauve-souris, une face de gorille et un long bec pointu. Facile de croire qu’ils avaient tout imaginé mais pourtant, on trouva des traces dans le sable faisant 20 centimètres de large, avec trois doigts. On estima que l’animal faisait environ 80 kg.

Une semaine plus tard, Alvérico Guajardo se trouva face à cette créature, la décrivant de la même manière que l’avait fait les deux enfants.

 

Armando Grimaldo, fut victime d’une attaque de cette créature. Il prenait l’air dans son jardin quand il entendit un sifflement derrière lui. La créature s’abattit sur lui et malgré de puissantes serres, il réussit à se dégager et courut vers sa maison. Quand il se retourna, il aperçut un oiseau aussi grand qu’un homme, la tête ressemblait à un singe et il avait aussi un long bec.

 

À Brownsville, on l’aperçut aussi à quelques reprises et certains pensent qu’il pourrait en fait s’agir d’un Ptéranodon, disparu il y a 64 millions d’années.

En 1932, Swanhild Handvigsen fut attaquée par un aigle géant mais un groupe d’hommes la sauva de justesse. Ayant eut moins de chance, la petite Marie Delex, agée de cinq ans, fut enlevée par un autre aigle géant qui emporta sa proie et qu’on ne retrouva jamais.

 

2007 :

Des policiers ont récupéré le cadavre momifié d’une créature ailée dont l’origine surnaturelle semble incontestable, des sources prétendent que l’affaire est actuellement étouffée.

6oa9nlcr-1.jpg

 

 

2009 :

Étrange créature volante photographiée à l’aéoroport de Macachin, en Argentine

 

Le CEUFO (Centre Étude Ovnis) d’Argentine a reçu un courriel avec les clichés d’un photographe (Fabián Romano) qui prétend avoir capturé l’image d’une étrange créature sur son appareil alors qu’il prenait des clichés dans les environs.

 

argentine-1.jpg

 

L’image soumise au CEUFO a été prise à la mi-jour, avec un appareil numérique Minolta en utilisant une lentille de 135 mm,à une vitesse d’obturateur de 1/1000 de seconde.

Après des tests rigoureux, les responsables des analyses ont conclu qu’il s’agissait d’une image – de  »haute étrangeté » – d’une « entité » volante.

 

Le Centre a soumis ces images à différentes autres sources, à travers le monde, pour des analyses. Le curateur du Musée Provincial (Gustavo Siegentale) a dit que l’image était « très étrange ». Gustavo Siegentale a été jusqu’à hypotétiser que ce pourrait être un « mammifère carnivore avec des ailes », bien entendu, d’une « espèce inconnue ».

 

Selon le CEUFO, l’image a été soumise à la Division Criminelle Spéciale (la police) de La Pampa. La division, utilisant des équipements hautement technologiques normalement utilisés dans des cas criminels, a dit que dans la photographie il était possible de voir la cavité oculaire, un bec et que l’objet devait mesurer environ 80 cm (en se fiant au réacteur en arrière plan).

 

Le CEUFO a aussi dit que cette image n’est pas la seule observation rapportée, car plusieurs sources ont rapporté avoir vu des créatures étranges dans les parages de cet aéroport. Des investigations sont en cours.

Légendes ou réalité ?

 

Ces créatures ailées découlent-elles toutes de notre imagination ? Existe-t-il vraiment de telles créatures que nous ne pouvons toujours pas identifier ? Une certitude : les témoignages sont nombreux…

3 votes. Moyenne 2.67 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

© La Vérité est Ici 2011-2013 

Déclaration universelle des Droits de l'Homme - Article 19 -

"Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit."


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site